DÉMARRAGE des MAGASINS DE VIVRES

sous l'œil attentif de Catherine GNARIGO, animatrice des groupements de femmes à Tiwihoun et Tchehoun.

Dans les villages de 300 à 400 habitants, les groupements de femmes prennent en main la transformation de produits agricoles, sources de revenus. Mais il est indispensable de créer des lieux sécurisés pour stocker les vivres et assurer une production pérenne. L’association Materi Pays de Loire a répondu à cette initiative en finançant la construction des locaux adaptés à Tiwihoun et Tchehoun. Les villageois fabriquent bénévolement les briques pour la construction et l’association Materi PdL finance le ciment, la charpente, les tôles du toit, la porte ainsi que l’installation.